Début de session par la présentation d’un nouveau sex toy : le préservatif féminin !

Et si on érotisait la prévention en mettant le plaisir au cœur de nôtre discours ? Le « pleasure project », c’est exactement ça ! Bref aperçu de la session :

- Des campagnes de communication ou la notion de plaisir devient centrale. Le préservatif est abordé sur le mode « éclatez-vous » plutôt que sur le « protégez-vous ». Au Brésil, ça dope les ventes de préservatifs ! On est loin des messages où les notions de prévention et d’infection occupent toute la place.

- Des actions dans les paroisses catholiques où des ateliers destinés aux couples mariés se concentrent sur le plaisir sexuel. Les orgasmes et la sexualité épanouie sont vus comme de véritables outil de RDR en tant que frein à l’infidélité (saintes écritures, spiritualité et films érotiques au menu).

- Des programmes de RDR et de promotion du dépistage en direction des personnes prostituées où l’on aborde le plaisir avec le client. Le tabou du plaisir enfin brisé pour agir ensemble sur la réalité que vivent des personnes déjà très discriminées par les professionnels de santé en raison de leur activité sexuelle.

- Des actions « hommes entre eux » où le besoin de sexe est placé au cœur des discours sur la prévention et où on noue un partenariat avec une star des films pornos gays. Il n’y aurait donc pas que les questions de dépistage et de statut sérologique dans la tête d’un homme qui va avoir un rapport sexuel ?

- Des actions de promotion du préservatif en Inde où, après avoir travaillé avec les personnes sur les freins au préservatif masculin, on présente le préservatif féminin comme une alternative sexy et coquine.

- Des ateliers de santé sexuelle où l’on demande à des groupes d’hommes et de femmes de dessiner la cartographie de leurs zones érogènes et celle de l’autre sexe (d’après leur représentation). L’échange de copie à la fin sert à enclencher un dialogue.

- Des partenariat avec des réalisateurs de films X pour tourner des clips de prévention torrides (ou ludiques) sur les préservatif (on y voit un homme mettre le préservatif féminin à sa partenaire, une femme se masturber avec, bref le fémidon dans toutes les positions).

Cela va sans dire que ce genre de session (images à l’appui) ne laisse pas indifférent et ouvre des perspectives …. Pour notre plus grand plaisir !!

Aurélie Verny



One Response to “Le plaisir est partout !”

  1. Vincent VIVET Says:

    Aurélie,

    j’ADORE ton papier et ce qu’il relate. L’idée de dépasser le thème de la protection pris sous l’angle d’un appel à la “sagesse”, forcément un brin moralisateur, est très intéressante. “Eclatons-nous” plutôt que “protégeons-nous”, je trouve cela en effet super sexy !
    As-tu d’autres références ?
    Vincent V. (DD75)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.